Top 15 des aberrations Prestashop

Voici un post légèrement #troll, ou nous vous présentons les différents points surprenant que nous avons pu trouver sur PrestaShop. Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : PrestaShop est une excellente solution e-commerce, il s’agit plus là d’un petit clin d’œil. Personne n’est parfait 😉

En espérant tout de même que la majorité de cette liste soit obsolète à la sortie de Prestashop 1.5 :

  1. Le tri de liste déroulante pour greffer un Hook.
    Bonne idée que de trier la liste des 85 Hooks par « id », assez pratique pour se retrouver. PSCFI-1387
  2. L’id des colonnes dans le template product.
    #pb-right-column pour la colonne de gauche / #pb-left-column pour celle de droite. Eurf. PSFV-43
  3. La gestion des Tags.
    Gérés parfaitement en back, aucune utilisation en front. (Edit via Samy : il existe un module « nuage de tags »)
  4. Module BlockNewsletter dans le Core
    Un passage en Hook aurait été peut-être réalisable ?
  5. Gestion des .png renommés en .jpg
    Depuis la 1.4 Prestashop gère les PNG24, ils sont par contre systématiquement renommés en .jpg
  6. Block adverstising
    L’image à uploader doit faire exactement 155px X 163px sinon elle est scalée à la cochon. Quasi-inutilisable donc. Les dimensions sont en dur dans le .tpl et dans le .php.
  7. Surcharge des tpl : problème de traduction
    La surcharge fonctionne bien, mais la traduction pose problème si on ne surcharge pas TOUS les tpl d’un module.
  8. Ordre des attributs impossible à gérer
    Maintes fois débattu, pas pratique l’ordre alphabétique quand on vend du textile : L – M – S – XS… Cela sera amélioré en 1.5, Cool 🙂
  9. URL des catégories ouvertes
    Pas top niveau SEO, il faut surcharger la classe Link pour pouvoir modifier ce comportement.
  10. Css des modules dans le global
    Alors que tout est bien découpé, puis minifié. A voir en bas du globals.css: paypalapi / productcomments / reversoform / wishlish…
  11. Écrasement des images lors de la MàJ
    La mise à jour du répertoire /img/ est un vrai casse tête, parfois il y a de nouvelles images, mais il ne faut surtout pas uploader /img/c/ ni img/p/ etc…
  12. Impossibilité de mettre de l’HTML dans un descriptif de catégorie
    Je croise les doigts, ça serait quand même bien pratique : PSCFI-2850
  13. Template mail
    Pas de gestion de header ni de footer, et une couleur rose fluo à enlever de partout à la main!
  14. Traductions des modules
    Souhaitez bon courage à votre client qui souhaite traduire lui même ses éléments… Dur de s’y retrouver dans ces immenses listes (c’est un module? c’est dans Front office?)
  15. Greffer un module où bon vous semble
    Très étrange… On peut greffer blockcart à gauche, mais pas en haut du site. On peut greffer blocknewsletter à droite… mais pas dans le footer.

Si @PrestaShop a quelques remarques sur ces différents points, nous sommes preneurs 🙂

En attendant vous avez de quoi compléter la liste ?

44 commentaires
  1. Samy dit :

    1/ En même temps, ca t’arrive souvent de greffer un module sur un autre hook, vu qu’il faut que le module le gère déja à l’origine?
    2/ Pas en 1.4.7
    3/ Si, dans le nuage de tags (intérêt faible on est d’accord, c’est surtout du SEO)
    4/ il utilise des hooks non? (même si la gestion des abonnés elle même est native)
    5/ En 1.4.7 (et précédentes), tu peux forcer le PNG pour toutes les images ou seulement pour les « images déja en PNG »
    6/ pourquoi l’utiliser alors ? Il suffit d’utiliser un bloc de texte via Multiblocs par exemple
    7/ On doit pas utiliser les mêmes modules alors 🙂
    11/ Le module d’autoupgrade règlera le souci
    14/ Et le lien « gérer ses traductions » depuis n’importe quel module ?
    15/ Rien d’étrange, les modules s’accrochent là où il y a des hookXXXX 🙂

    Pour l’utiliser au quotidien depuis 2008, non ce n’est pas une solution parfaite, mais ils sont à l’écoute 🙂

    Ce ne sont pas vraiment des aberrations (d’ailleurs tu peux corriger la plupart de ces soucis en override)

  2. mister Shopping dit :

    bonjour, pas mal la liste des bugs ^^

    il ne faut pas oublier la gestion des produits en back office, il n’y aucun listing par produit mais uniquement par catégorie avec un retour à categorie principale apres chaque edition ou il faut pas se gourrer, bref c’est vraiment loin d’etre ergonomique / pratique, ce qui fait la joie des logiciels de gestion comme manager ou autres..

    mort à Prestashop 1.4 !! VIVE PS 1.5 !!!!

  3. Julien Breux dit :

    Bonjour,

    Je suis ravis de tomber sur cet article, c’est très important d’avoir ces différentes remontées.

    J’en prends bonne note.

    Merci beaucoup 🙂

  4. MrManchot dit :

    Salut Samy,

    1/ Oui sincèrement à chaque site
    2/ Euh si je viens de vérifier
    3/ C’est vrai pardon 🙂
    4/ En fait il fait des tests dans : AuthController / OrderOpcController / IdentityController pour voir si le module est instancié.
    5/ Oui ça marche très bien, mais tu fera clic droit sur ton image, elle est bien en png mais renommé en .jpg
    14/ J’avais jamais vu !! Je jette un coup d’oeil 😉
    15/ Ce n’est pas étrange, c’est juste pas super pratique de mon point de vue

  5. Samy dit :

    1/ T’as un exemple? 🙂
    2/ Sur quelle version?
    15/ Sans vouloir jeter la pierre aux développeurs de modules (dont je fais partie), c’est aussi à eux de prévoir ça 🙂 (ca n’a pas la souplesse du positionnement des widgets dans WordPress on est d’accord)

  6. Samy dit :

    Je vais nuancer légèrement ma réponse sur l’histoire du placement des blocs : on est ici dans un modèle « e-commerce », avec globalement une logique assez « standard » pour la majorité des e-commerçants (même si l’absence de différenciation est un problème).

    Donc par essence, les marchands vont surtout modifier l’ordre des modules mais peu leur emplacement

  7. MrManchot dit :

    1/ Par exemple si je veux mettre le module Bloc catégorie dans la colonne de droite.

    2/ 1.4.7 :

    #primary_block #pb-right-column { float: left }
    #primary_block #pb-left-column { float: left; }

    15/ Oui c’est clairement un problème au niveau des modules ! Je parlais surtout des modules présent par défaut

  8. Alexandre dit :

    Le top des aberrations, c’est que certains modules (donc optionnels) sont en fait complètement liés au coeur du système. Genre le panier, le compte client…

    Le top ce serait d’avoir un « best of » de certains bouts de code assez délirants !
    J’en ai un paquet !

  9. MrManchot dit :

    @Alexandre ne te gênes pas 🙂

  10. Raphaël Malié dit :

    Bonjour,
    oui nous sommes conscient qu’il y a de nombreux problèmes dans le code de PrestaShop. Les erreurs de jeunesse ça arrive, et chaque jour nous faisons en sorte de corriger un peu plus ce que nous pouvons. Malheureusement certains détails ne peuvent être corrigé aussi facilement qu’on le voudrait, à cause de la rétro-compatibilité entre les versions.

    Cordialement

  11. MrManchot dit :

    Bonjour,

    La gestion de la rétro-compatibilité doit effectivement être un vrai casse-tête ! Surtout qu’apparemment il y’a une grosse refactorisation pour la 1.5 ?

  12. Fabien Serny dit :

    Le point 1 a été corrigé sur le SVN 1.5 ce matin 🙂
    Beaucoup des autres points sont déjà corrigés ou sont en passe de l’être :p

  13. MrManchot dit :

    Cool !

    J’en profite : http://forge.prestashop.com/browse/PSCFI-5231 & http://forge.prestashop.com/browse/PSCFI-5220 si tu as le temps de jeter un coup d’oeil à l’occase, cela devrait être vite corriger, j’ai posté les correctifs.

    Encore merci 🙂

  14. mlb dit :

    Ah enfin un article qui souligne ces aberrations de Prestashop, je commençais vraiment à me sentir seul !

    J’avais commencé à dresser une liste également pour l’envoyer sur le forum de Presta.
    Donc j’en profite pour la coller ici 😉

    – Algo de compression PNG de prestashop catastrophique (une image optimisée de 100ko fait 500ko une fois uploadée…), et impossible de conserver l’image originale, même si la taille ne bouge pas, prestashop la retraite obligatoirement.
    Donc obliger de repasser à la main derrière, mais comme les png sont renommés en png, et que les images sont dans des dossiers qui sont nommés et classés dans un ordre incompréhensible pour le commun des mortels, c’est un bordel sans nom ! (perso j’ai été obligé de rebasculer avec l’ancien mode de gestion des images)
    – Images de test non nettoyées, bordel dans le répertoire img c’est quoi toutes ces lettres (p, l, su etc…)
    – les images des drapeaux ne s’appellent pas en, fr, en etc… mais 1, 2, 3….
    – déclinaisons : impossible d’assigner une image à toutes les déclinaisons en un clic…
    – impossible de modifier la structure des permalinks (au moins pouvoir virer l’id, et le .html !)
    – la structure du breadcrumb est dans le core…
    – les déclarations de positions (hooks) sont dans le core des modules…
    – les différentes version linguistiques des mails n’utilisent pas de templates mais sont simplement dupliqués !!!

    Bref, Prestashop est un superbe outil, mais pour ce qui est de la maintenance et les mises à jour, vraiment c’est une catastrophe !

    Bon je râle, je râle, mais je l’aime bien quand même au final 🙂

  15. prestarocket dit :

    Hello,

    Une autre aberration : sur la page liste de produits, on retrouve 2 div avec un id identique : id= »pagination ».
    Ce sélecteur est utilisé dans le fichier js blocklayered.js du module blocklayered.

    ++
    @prestarocket

  16. 1/ Peut se régler avec une surcharge de la méthode getHooks dans la classe Hook.
    4/ Il me semble aussi avoir trouvé une référence au module de panier dans le core.
    12/ http://www.prestashop-blog.com/2011/09/09/astuce-prestashop-1-4-x-comment-autoriser-des-balises-html-dans-les-descriptions/
    14/ J’ajoute la quantité aberrante des champs chargés sur la page de traduction qui est restreinte pour des raisons de sécurité chez la plupart des hébergeurs sérieux.

  17. Chalkeia dit :

    Bonjour,

    moi ce que je trouve aberrant, c’est la qualité médiocre des photos importées par Prestashop. Quels que soient mes essais, je me retrouve avec des photo à retoucher car les couleurs ont ternies entre mon ordinateur et Prestashop…et comme cité plus haut, voilà le bordel pour s’y retrouver dans les dossiers images.

  18. dd dit :

    Je commence avec Prestashop donc je connais pas tous les bugs / bizarreries.. mais :
    8/ j’ai trouvé l’outil indispensable : http://www.henribaeyens.com/10ver/filez/prestashop_module_attributeposition

    et aussi celui-là du même auteur : http://www.henribaeyens.com/10ver/filez/prestashop_module_miscedit pour pallier la gestion du stock des déclinaisons que je trouve très rustique par défaut !

  19. Super tonton dit :

    Hello,

    Quand on charge de manière externe un hook en php cela fonctionne, sauf avec la colonne de droite. Elle charge tout les modules qui sont chargés sur le ps.Le fait d’avoir le hook de droite dans le footer.tpl est assez risible également.

    C’est plein de petites choses comme ça qui me prennent la tête tous les jours pour développer, et je ne peut m’attaquer à des truc plus costaux sous peine de perdre trop d’heure la dessus…

    On veut bien pondre des modules complexe, mais si l’api change tout les 2 mois non merci.

  20. cédric dit :

    Prestashop EST une aberration…

    bonne journée 🙂

  21. Fab dit :

    Tiens Julien le clown est la aussi…. y a du beau monde ici
    si seulement c’etais que 15. tu peux rajouter un 0 derriere, et ca au passage

    1-Programme d’affiliation ne marche pas
    2-Les meta de la page d’acceuil ne marchent pas
    3-dans l’historique des commandes, les produits achetes par le client n’amenent pas vers la page produit . (donc a quoi sert un module « product review », si on ne peut pas retrouver les pages depuis l’historique)

    …mais franchement essayer deja de faire marcher votre site avec les problemes 1 et 2 evoques plus haut!! apeller moi, j’ai de l’argent pour vous.

    …..enfin, tant que les clowns prennent des notes…..

    Cordialement

  22. Fab dit :

    Je me MORDS les doigts d’avoir choisi prestashop.
    Ne faites pas la meme erreur, vous allez perdre votre temps et votre argent . (ca sert a rien d’acheter des modules pour finalement pas pouvoir les utiliser)
    Si vous etes serieux a propose de votre projet, envisagez une autre solution !
    Cordialement

  23. Tom dit :

    On pourrait dire aussi : « code PHP digne d’un niveau de 3ème » « aucune gestion des versions des modules » … bref aucune qualité dans le produit, tout dans le marketing !!!

  24. Chalkeia dit :

    On peut ajouter pas de gestion d’options sur produit unique n’impactant pas le stock de ce dernier. En clair, la possibilité de créer des options/déclinaisons dont le stock est lié au produit: 1 produit, X déclinaisons = 1 produit ainsi, deux clients ne peuvent acheter le produit unique en choisissant 2 déclinaisons différentes. Qu’un développeur me sorte ce module et je le paie!

    La plus grosse des aberrations étant la gestion des mises à jours, d’une version à l’autre, il faut tout vérifier, surtout les modules!!

  25. Tiptep dit :

    Hey les gens faut un peu se calmer et revenir su terre là 🙁

    D’abord PS est un logiciel libre, (OSL 3.0) et rien que ça ça devrait calmer les 3/4 des grincheux.

    1/ c’est un cadeau magnifique de la communauté à la communauté
    2/ cela permet à un certain nombre de ecommerçants voire de pseudo développeurs_intégrateurs de vivre grâce à ce projet, en l’état.
    3/ Pour aller plus loin, rien n’empêche les compétents de résoudre ou contourner certaines aberrations, puisque on a accès à tout.

    à voir certains commentaires, on hallucine un peu sur la méconnaissance du net de certains quant au respect pour le travail et le savoir « offert », je n’en parle même pas …

    Que ces grincheux secouent le peu de neurones qu’ils ont à émettent de la constructivité, le libre ne s’en portera que mieux.. et mon humeur aussi 😉

  26. Philippe dit :

    Ok presta est libre et convient aux personnes qui ne sont pas codeur pour faire leur première boutique. c’est un mérite qu’on ne saurait lui enlever. Mais ce qui me désole (et me fait perdre des montagnes de temps), c’est le temps perdu a fabriquer du code lourd, obscur, capricieux et super bien PAS documenté.

    Je viens de paumer trois semaines a faire des imports/exports spécifiques entre presta et une autre plate-forme dédiées. ce qui m’a donner l’occasion de plonger assez profondément dans son fonctionnement. C’est désolant. Il se gaspille une énergie folle pour un résultat médiocre et peu homogène. Je ne détaillerais pas ici le détail de nos conclusions, mais le résultat est qu’une fois ce développement terminé, on passe sur un autre système !

    Je pense que la version 15 va marquée un gros coup d’arrêt a la progression de prestashop, car on est passer d’un système simple et utilisable a un usine a gaz. L’equipe de developpement a ceder à l’envie d’ajouter des fonctions a des fonctions, au dela meme de l’ergonomie et de l’usage.

    Par exemple, le mode multiboutique qui « tourne » tout le temps et oblige a multiplier les appels dans la base quand bien meme un ne gère qu’une boutique. Il en va de même pour les langues. Encore plus drole sur les langues. 99% du site fonctionne avec un seule langue informé dans les bases, sauf les attributs, ou cela plante si on renseigne pas tous les champs.

    Les transferts complet des produits de l’ancienne boutique (id_lang 2) a la nouvelle (id_lang 4) on ete un calvaire

    la modif des module existant, une plaie

    enfin, globalement, l’impression d’un truc terminée au marteau.

    c’est franchement dommage, car on aimait bien prestashop, et on le conseillait toujours à nos clients.

    On va suivre les evolutions, mais globalement, notre diagnostic est simple : pour faire une boutique simple et rapide, on va trouver autre chose

  27. Philippe dit :

    Precision :

    quand je parle de perte de temps. Il va sans dire qu’on peut toujours se tourner vers un partenaires agrée , et dans ces conditions, c’est lui qui perd temps et rentabilité a se bagarrer avec le code. Un peu comme les constructeurs automobiles qui ont fini par faire marche arriere dans la complexite de leurs voitures, car les garagistes geulaient. A force de compliquer la tache des bricoleurs, on empeche les pros de bosser.

    Rappellons une evidence : On est pas la pour travailler, mais pour produire de la richesse !!

  28. Max dit :

    Il faut souligner une autre aberration : dans une page liste de produits, le tri par ordre de prix (moins cher ou plus cher) n’affecte pas les produits en prix barré (promos).
    Par exemple, si je trie ma page liste produits du moins cher au plus cher, j’aurais ça :

    Produit 1 – 5€
    Produit 2 – 8€
    Produit 3 – 12€
    Produit 4 – 6€ (au lieu de 15€)

    alors que je devrais avoir ça :

    Produit 1 – 5€
    Produit 4 – 6€ (au lieu de 15€)
    Produit 2 – 8€
    Produit 3 – 12€

    Vraiment nul à chier !

  29. ritepac dit :

    Chalkeia :
    « moi ce que je trouve aberrant, c’est la qualité médiocre des photos importées par Prestashop. Quels que soient mes essais, je me retrouve avec des photo à retoucher car les couleurs ont ternies entre mon ordinateur et Prestashop…et comme cité plus haut, voilà le bordel pour s’y retrouver dans les dossiers images. »

    La gestion des images est un vrai casse-tête. Je me suis pas mal pris la tête sur la qualité des images pour un site de photographe (hors prestashop). Le soucis c’est qu’à partir du moment où tu utilises une méthode de cache (ce qui est quasi obligatoire pour des boutiques), l’outil transforme les couleurs des images. Donc un moment, il faut faire un choix (je parle de prestashop) entre une solution native qui ne change pas tes couleurs mais ne fait aucun cache d’image et l’autre qui te permet d’afficher les sites plus rapidement, d’être moins gourmand en process mais de modifier un tant soit peu la colorimétrie des images.

    Si quelqu’un a une solution miracle, je la veux 😀

  30. ritepac dit :

    rien à voir mais les dates affichées sous les avatars sont des dates windows ? 22 mars 2012 au lieu de 19 janvier 2013 ^^

  31. Freesly dit :

    D’accord avec « Tiptep ».

    Dans les critiques je lis beaucoup d’incompétence. Généralement on peu tout régler en surchargeant les classes.

    C’est du MVC plutôt bien pensé, et je considère les quelques bémols évoqué ci-dessus comme des fragments de projet en cours de développement plutôt que des aberrations.

    Le mot aberration est employé un peu à la légère surement par frustration surtout lorsqu’un développeur annonce qu’il perd du temps à coder dans prestashop. LoL !

    A ceux la pensez que derrière votre petit bureau Prestashop vous donne accé à tout ce marché juteux qu’est le e-commerce.
    J’aimerai bien vous voire développer un site e-commerce from scratch !
    Tout simplement Irréalisable tant techniquement qu’économiquement.

    Une application light, open source comme celle-ci et sa communauté de développeur mérite largement notre considération et nos encouragement. Au pire indiquez cordialement vos suggestion aux développeurs et attendez de voire venir les nouvelles moutures. Et pour ceux qui restent frustré par cette solution il n’y a vraiment pas de quoi. C’est de l’open source c’est gratuit vous pouvez tester l’application tant que vous voulez et la jeter si cela ne vous sie pas. D’autres solution sont a votre disposition. Personne ne vous oblige a travailler dessus.

    On dirait des enfants qui obtiennent tout ce dont ils ont besoin sans aucun effort mais que rien jamais ne comble.

    Je me serais bien abstenu de pour le coup « vraiment » perdre du temps à poster ce message, mais ils fallait bien limiter le venin qui s’écoule à travers les différents post de cette page. Non pas que je me préoccupe de son état d’âme (à Prestashop oui je sais… mais moi c’est mon ami), mais niveau Référencement c’est pas terrible. Certain utilisateurs sans connaissance informatique comme un commerçant vont en vous lisant, écarter cette solution que leur propose leur développeur influencé par ce défouloir de geek. En d’autre termes vous allez mettre des battons dans les roues des développeur qui eux s’en sortent très bien.

    Donc Message aux Messieurs les décideurs, entrepreneur et autres info-novices chargés du pouvoir de décision:

    CHOISISSEZ UN BON DÉVELOPPEUR !
    IL SERA VOTRE SEUL GARANTIE FACE A VOS ATTENTES.
    LUI CHOISIRA VOTRE SOLUTION ET C’EST LUI QUI DEVRA SE DÉBROUILLER POUR RÉPONDRE A VOS BESOINS !

    PS: Surtout oublier l’idée de monter un projet e-commerce sans le concours d’un développeur qualifié. Sinon on va vous retrouver sur cette page c’est certain.

  32. Amélie dit :

    Au fil des années qui passent, et des versions de Prestashop, les développeurs ont omis d’écouter les utilisateurs Français. Nous avons, pour pas mal d’e-commerçants français, un système de livraison en fonction du code postal eux-mêmes inscrits dans des secteurs différents faisant varier le coût total de la commande ou d’un produit en particulier.
    Pour ma part, après de nombreuses recherches aussi infructueuses les unes que les autres, je trouve que ce problème a été ignoré et que ce CMS reste assez restreint en vue des besoins des français.

  33. Amélie dit :

    Ah, j’oubliais…
    Je constate une légère « aberration » quant à ce forum/site : lequel est la date des commentaires fixée au 22 mars 2012… or, mon système oculaire lit 27 mai 2013 ! Il serait donc temps de se consacrer à la résolution de ses propres bugs avant de dénigrer le travail des autres n’est-il pas ?

  34. YOAN dit :

    Bonjour,
    1) Tapez T640C sur google. (contrôle de la SEO – et non c’est pas prestashop)
    2) Un bon séjour avec MR Duffez ne ferait pas de mal ( On en apprend des choses)
    3) Je ne me plains pas de prestashop, j’apprends au fil du temps et cela m’aide à mieux comprendre les choses (Partie Livraison transport France, Europe, Dom Tom résolue….International en cours)

    Je ne suis ni programmeur, ni webmaster, ni référenceur. J’ai juste un cerveau

    Bonne continuation à ceux qui ne sont pas déjà morts.

  35. EcigArrete dit :

    Nous ajoutons à cette triste liste le fait de ne pas pouvoir désactiver une déclinaison !
    Il semble en effet impossible de désactiver une déclinaison; La seule solution que nous avons trouvée est de supprimer le produit. C’est quand même rustique.

  36. Besky dit :

    Bonjour à tous !

    En effet nous pouvons être tous reconnaissants des efforts produits par les développeurs de Prestashop, qui malgré de nombreux défauts, reste la solution la plus abordable pour beaucoup de non développeurs.

    Cependant, il faut bien reconnaitre que la solution pêche par un manque de sérieux dans le développement, le suivi et l’optimisation des fonctionnalités et modules proposés. Prestashop court clairement après son rival Magento en ajoutant des fonctionnalités bien pratiques, mais pas ou peu finis et surtout en laissant bon nombre de bugs sans résolution.

    Dans la construction du code on peut relever plusieurs défauts majeurs comme l’utilisation récurrente des balises de style inline dans le code, ce qui est très peu pratique et surtout mauvais en terme de SEO. La construction parfois hasardeuse et peu ou pas commentée, l’absence du HTML5 qui est aussi franchement regrettable, j’en passe et surement des meilleurs.

    Autre chose à signifier: les plugins JQuery utilisés ne sont pas à jour, certains datent de plusieurs années et sont franchement obsolètes. Quel dommage alors que bon nombre de bugs pourraient se corriger simplement en mettant à jour ces plugins.

    Bref, je ne dis pas que c’est simple, je ne laisse pas ce commentaire pour dénigrer PS ou ses développeurs, mais simplement pour exprimer mes regrets quant à cette solution e-commerce pourtant pleine de potentiel.

    Personnellement je suis en train de mettre à jour une boutique d’une 1.3 à une 1.5, c’est long, c’est chiant, à chaque mise à jour on est obligé de revoir plein de choses, …

    Ma décision est prise depuis un certain temps, je vais passer à une autre solution tout autant open source, qui plus est avec des modules eux aussi open source et surtout beaucoup plus sérieuse que PS.

    Bonne chance et bonne continuation aux développeurs de PS malgré tout pour remonter la pente, car cela ne sera pas facile.

  37. thierry dit :

    autre aberation, si mes clients veulent se deconnecter du site après leur achat (au bureau) ils ne peuvent pas sauf, en allant nettoyer les coockies et cache, pas facile.

    A moins que l’un d entre vous a une solution

    merci

  38. MrManchot dit :

    @tierry Tu as juste a utiliser ce morceau de .tpl pour faire un lien de déconnexion :

    getPageLink(‘index’, true, NULL, « mylogout »)} »>

  39. thierry dit :

    Merci monsieur manchot,

    Mais je ne suis pas un informaticien, dans quel fichier je mets ce code et à quel endroit de se fichier.

    En tout cas encore merci

    thierry

  40. ad-creatif dit :

    Ahah, merci pour cet article, j’ai bien rigolé,

    En effet, des petites aberrations (parmi d’autres) qui font sourire après coup, mais mon cuir chevelu s’en souvient encore !
    Pour notre plus grand bonheur, certaines sont corrigée lors de nouvelles version, mais pour laisser place à d’autres…

    La dernière sur laquelle je suis tombée 1.4->1.5 on enlève la mention « il reste XXX € avant de bénéficier des frais de port », heureusement, PascalVG à très bien su le réintègrer ici : http://www.prestashop.com/forums/topic/268269-show-remaining-amount-to-free-shipping-in-cart/)

  41. Pigeot dit :

    Bonjour je suis au bout du rouleau sa fait des mois que je cherche a remette un panier sur mon site d origine en vain j ai recomencer une autre boutique a zero texte ect … J ai rediriger les nom domaine sur le bon site et hop redisparition du panier et impossible de rajouter un produit au panier sa fait plus dun ans que je monte les site et je n ai encore rien vendu j ai depense dans des module inutile il n y a aucune aide efficace avec le support de prestashop qqun pourrai m aider svp je suis pas programmeur j i connai pas grand chose au code ect.. J arrive pas remettre le foutu panier

  42. Guitouxx dit :

    En fait, j’ai compris la technique de Prestashop, on désosse petit à petit les modules (ex avec le module pour les frais de port gratuit), et après on les propose à la vente dans leur market place pour se faire des sous.
    Tout est comme ça, on dirait un puzzle pas terminé, et pour le terminer on est obligé d’acheter les modules.
    Mais connaissais vous d’autres alternatives à part Magento qui a l’air très compliqué?
    Avez-vous des retours sur WooCommerce?
    Merci par avance

  43. Xavier dit :

    Bonjour,
    voilà un post qui fait couler de l’encre (si je puis dire) depuis pas mal de temps mais qui, finalement, reste d’actualité !
    Je dirige une agence web et me sis penché depuis peu sur le « problème » prestashop un peu par obligation, quand le client dit « prestashop » et ne veut rien entendre d’autre …
    A la base l’idée est très bonne, un cms de e-commerce modulable , plutôt accessible pour l’utilisateur final … ok !
    Mais alors, à partir du moment ou il faut créer un module (pas un truc tout simple évidement) cela devient une véritable plaie …
    Le plus gros problème, pour moi, de prestashop, pour les développeurs, c’est la timide base de connaissance proposée (et la plus à jour est en Anglais alors que Prestashop est un projet … Français) !
    Je veux bien que le web soit international et que la langue la plus usitée au monde soit l’Anglais mais bon, soyons un peu chauvin b…. une super doc en Français ET en Anglais, mais faudrait-il que cette « super doc » existe vraiment, c’est très bien de proposer des outils, mais il faut aussi nous donner les clés pour un dev optimal quand on doit bosser dessus !
    Sinon, pour répondre à Guitouxx, il y a un autre projet Français, sans marketplace (tous les modules complémentaires sont gratuits) et, depuis le passage en V2 il y a tout juste un an (refactorisation totale du code : passage d’un « home made » à une solution basée sur Symfoni) c’est une vrai tuerie, il s’agit de Thélia, je vous laisse découvrir !
    Après, pour reprendre la réflexion de Guitouxx, effectivement, à ce rythme, d’ici quelques temps, prestashop « de base » ne proposera plus qu’une gestion simple des produits, le panier, la partie cms (si on peu appeler ça du cms) et tout le reste sera payant, quand on voit qu’il y a en vente des modules de paiement pour certaines banques alors que celles ci proposent leur propre module … gratuitement, on marche sur la tête et on se prend à penser que la direction de Prestashop (ben oui, c’est une société commerciale) essaye de prendre e-commerçants et développeurs pour des pigeons avec des sous pleins les poches …

  44. this amp only has one 12AX7 two 6V6,s and one 5y3 I have read that it is really good for a harp amp the chasis has pleny of room to add another tube or tubes one thing I am wondering is if this amp has a self balancing phase inverter also is the 5Y3 tube the rectifier and can it be swapped out for a GZ34 rectifier tube I read they are the best for harp

Laisser une réponse